Au fur et à mesure que progresse la crise de la COVID-19, nous continuons d’entendre des histoires inspirantes au sujet de la mobilisation des communautés, des interventions d’urgence, et des solutions novatrices apportées par des fondations communautaires.

Partout au Canada, les fondations communautaires luttent contre la pandémie, déterminées à aider et soutenir les personnes dans le besoin. Cette crise nous a montré la force d’une communauté engagée, et les diverses réponses d’urgence des fondations communautaires ont prouvé l’importance des initiatives communautaires dans les municipalités et les régions locales.

Le texte qui suit s’inscrit dans une série d’articles mettant en lumière les efforts des fondations communautaires canadiennes en vue d’apporter une aide d’urgence. En plus de ces articles, nous avons compilé sur une carte les initiatives de mobilisation des fondations communautaires à travers le Canada.


Pour la Oakville Community Foundation (OCF), la collaboration, la transparence et le savoir-faire numérique sont les clés pour préparer une réponse à une pandémie en cours. 

Au début de la crise de la COVID-19, des intervenants locaux se sont rapidement réunis pour apprendre, planifier et agir. La Région de Halton a convoqué les municipalités locales, la santé publique, le bureau local de Centraide et les fondations communautaires locales autour d’une table de concertation : la Emergency Response Action Table. Le groupe s’est retrouvé chaque semaine pour parler des besoins alimentaires et sanitaires, et a collaboré avec Food for Life afin de commencer à répondre à ces besoins. 

Parallèlement, l’OCF a reconvoqué la table ronde des subventionneurs qu’elle avait initialement créée en 2016. La table ronde a pu agir rapidement, car les membres avaient déjà établi des liens de confiance et défini des mandats. La table ronde s’est adressée aux organismes de bienfaisance locaux pour connaître les besoins de la communauté, et a dressé une liste des « héros communautaires » qui communiqueraient avec la table de concertation de la Région de Halton. 

On a ainsi établi une liste de 20 organisations à financer en priorité pour une réponse à la COVID-19 et peu après, le 8 avril, ces organisations sont devenues les bénéficiaires du Resiliency Fund de l’OCF. L’OCF voulait faire preuve d’une grande transparence et s’est assurée d’inclure les noms de ces organisations dans son communiqué de presse, en précisant les sommes que chacune recevrait et en donnant des détails concernant le plan élaboré pour les multiples phases des dons. La fondation a aussi expliqué très clairement qu’il ne s’agissait pas d’un processus de subventionnement conventionnel, et que les 20 organisations prioritaires recevraient plutôt un financement selon leurs besoins spécifiques. De plus, parce qu’il y avait déjà plusieurs campagnes de financement menées à Oakville pour la COVID-19, l’OCF a décidé que son initiative n’était pas une campagne de financement. Il s’agissait plutôt de combler les lacunes qui ne seraient pas nécessairement comblées autrement, et de compléter les objectifs de financement en cours. 

« On doit faire ce qu’on peut pour aider nos autres fondations communautaires et nos organismes de bienfaisance », ont affirmé Sarah McPherson, directrice de la philanthropie et des communications, et Frances Pace, directrice de l’engagement des détenteurs de fonds et de la communauté. 

Dès le départ, l’OCF a pris conscience de l’importance des outils numériques. Un projet pour l’automne qui visait à transférer de l’argent par voie électronique a été réalisé en quelques semaines, lorsque la nécessité de fermer les bureaux est devenue évidente. Il y a plusieurs années, la fondation a également investi dans la mise à jour de ses systèmes de subventionnement et de dons en ayant recours à Foundant Technologies, ce qui a facilité le télétravail, car tout est connecté via Google et relié à des données à distance. Par ailleurs, la fondation savait qu’elle pouvait soutenir les capacités numériques des fondations communautaires locales plus petites, et a aidé de toutes les façons possibles la Community Foundation of Halton North pour les médias sociaux. L’OCF recommande que toutes les plus importantes fondations communautaires cherchent des façons d’aider les plus petites fondations avoisinantes avec les ressources dont elles disposent.