Chers amis et partenaires des fondations communautaires,

Il y a près de dix ans, j’ai été invité par le CA de FCC à jouer un rôle de leadership pour le mouvement des fondations communautaires, et j’ai accepté le poste de président-directeur général. Ma première journée de travail coïncidait avec la première journée de notre Congrès 2011 à Vancouver. Je me souviens que, parmi les conférenciers, se trouvaient l’ex-gouverneur général David Johnston, qui a parlé de l’édification de la communauté et de l’action collective, et Naomi Tutu, qui nous a tous invités à nous engager pour la justice plutôt que pour la charité et la solidarité, ce qui doit précéder la philanthropie.

En repensant à cette décennie, je peux voir que, à eux deux, ces deux conférenciers ont saisi l’esprit du mouvement à bien des égards. Notre engagement envers la communauté est au cœur de tout ce que nous faisons. En même temps, nous devons œuvrer avec des membres de la communauté au service de l’équité et de relations justes. Mobiliser la communauté actuelle, tout en imaginant ce qu’elle pourrait être.

Quelle aventure exceptionnelle j’ai vécue depuis ce jour!

Vous m’avez accueilli dans des centaines de foyers, de salles communautaires et de cercles d’aînés. Dans des églises et des mosquées, ainsi que dans des arénas et des théâtres. En pleine nature, lors des journées les plus chaudes et les plus froides de l’année. Au-delà des océans pour des sommets et des échanges. Et presque toujours avec la dose requise d’humilité et d’attention. Nous avons parlé des défis quotidiens qui tissent la vie des fondations communautaires, et tenu des conversations inspirées au sujet de notre potentiel tant pour conserver ce qui est bien que pour changer ce qui doit changer. Et surtout, nous avons assumé notre rôle en n’étant pas toujours d’accord, en discutant souvent et en persistant parfois à maintenir nos points de vue différents. J’en suis arrivé à penser que c’est un des éléments qui font du Canada un endroit aussi unique — tellement généreux et respectueux, complémentaire, mais également inéquitable et incohérent, et en cours de développement. Le Canada est un pays négocié et, heureusement, le travail est commencé pour faire réellement participer de plus en plus de gens à la table de négociation. Cela dit, il est remarquable qu’un mouvement de fondations communautaires, parsemées sur tout un territoire et qui mettent l’accent sur l’appartenance, ait pu se réunir dans un pays tel que le Canada. Et c’est tout à votre honneur — merci!

Tourné vers l’avenir

Au début de l’an prochain, je quitterai mon poste à FCC et m’éloignerai de tout ce beau travail qui s’accomplit.

“C’est pour moi le moment de commencer un nouveau chapitre et d’explorer autre chose. Pour Andrew et le CA de FCC, c’est aussi un temps opportun afin de réfléchir aux exigences liées au leadership de l’avenir et de susciter une mobilisation autour de notre nouvelle raison d’être en accueillant de nouvelles voix.”

Il y a beaucoup à faire à court et à long terme, ainsi que nous l’avons appris lors de notre récent congrès à Victoria — il y a toujours beaucoup à faire! Et je sais que l’équipe et le CA de FCC, avec le mouvement et nos partenaires, sont manifestement prêts à affronter ce qui s’en vient.

Dans quelques jours, le président de notre CA, Bill Lockington, enverra une lettre pour préciser le processus par lequel le CA et l’équipe de direction géreront la période de transition cet automne. Un groupe de travail se penche sur ces questions depuis quelques semaines, dirigé par le vice-président de notre CA, Rasool Rayani. Le rôle du groupe de travail est de faciliter les réflexions du conseil d’administration et de la direction et d’aider à informer la structure de leadership de FCC pour l’avenir.

Pour ma part, je serai disponible au cours de cette période afin de faciliter la transition et d’aider Andrew et l’équipe de FCC, ainsi que le CA, alors qu’ils planifient pour l’avenir.

Merci à chacun et chacune de vous pour l’attention et le soutien que vous nous avez apportés, à moi et à ma famille, au cours de ces années. Et je remercie spécialement les membres passionnés de l’équipe de FCC qui sont si dévoués envers notre travail : vous êtes vraiment inspirants! J’anticipe la joie de rencontrer chacun et chacune de vous afin de vous exprimer ma gratitude de vive voix et de nous rappeler le plaisir que nous avons eu ensemble.

Avec mes meilleurs vœux,

Ian Bird